Les crimes passionnels n’existent pas
Etat :

30.00

En stock

Rendre hommage aux femmes, celles qui ont disparu sous les coups et la violence des hommes. Pour ne pas oublier, la photographe Arianna Sanesi et les historiens Lydie Bodiou et Frédéric Chauvaud rappellent la mémoire de ces femmes et comment la société a évolué au fil des siècles pour en arriver au mot “Féminicide”, ce mot longtemps refusé ou dénigré.
Les éditions d’une rive à l’autre présentent le livre “Les crimes passionnels n’existent pas” sous la forme de deux cahiers reliés entre eux par la couverture cousue. Cette maison d’édition a pour vocation pour chacun de ses livres de croiser le regard d’un photographe avec les mots d’un écrivain.

Si on choisi de commencer par le “côté titre”, ce sera le cahier consacré au texte, une entrée en matière par l’histoire de ces femmes avec l’évolution du mot “féminicide” au fil des années jusqu’à aujourd’hui avec le mouvement #metoo.

Le ton donné par ces écrits, on passe au deuxième cahier consacré aux photographies de Arianna Sanesi, photographe italienne basée à Paris. La photographe avait commencé ce travail en Italie en 2015, elle se rendait chez des familles endeuillées par la perte d’une fille, d’une sœur,… mortes parce qu’elle étaient des femmes.

Lien vers la revue complète et plus d’images du livre ici

Détails du livre :

1ere édition
Publié : 03/2021
84 pages
Couverture souple
Format : 24 x 17 cm
ISBN : 9782956940920
Etat : Neuf
UGS 9782956940920 Catégories , Etiquettes ,